Le VRAI / FAUX de l’usine de décarbonatation

    En 2017, un grand nombre de communes de l’ouest parisien ont opté pour la mise en œuvre d’usines de traitement collectif du calcaire de l’eau potable. La mise en service en décembre 2017 de l’usine de décarbonatation de St Lubin a amené de nombreuses interrogations, surtout parmi les habitants possédant déjà un adoucisseur individuel. Voici les réponses de la SAUR à vos questions posées en Mairie.


    L’usine de St Lubin ne fonctionne pas : FAUX
    L’usine a été mise en service le 18 décembre dernier comme cela a été précisé dans le courrier que chaque abonné du SIVOM de la Vaucouleurs Rive Droite a reçu.


    La dureté de l’eau ne change pas et reste supérieure à 30°F : FAUX
    La dureté en sortie d’usine est calée à 22°F, pour une dureté moyenne de la ressource à 35°F initialement. Cette mesure est faite en laboratoire agréé par le Ministère de la Santé suivant une méthode normalisée. Les tests bandelettes disponibles dans le commerce ne sont pas suffisamment fiables.


    L’eau n’est pas assez douce, il faut impérativement conserver votre adoucisseur : NI VRAI / NI FAUX
    L’eau du robinet répond avant tout aux normes de potabilité, le traitement collectif du calcaire est quant à lui un traitement complémentaire de confort. L’eau du robinet doit être équilibrée : une eau trop douce est impropre à la consommation car elle peut corroder vos canalisations et équipements métalliques et provoquer leur dissolution dans l’eau. La dureté idéale, meilleur compromis entre qualité et confort, se situe autour de 22°F : l’usine de St Lubin a de ce fait été réglée à cette valeur. Si vous possédez un adoucisseur, cette valeur peut vous sembler insuffisante pour vos besoins en buanderie et hygiène corporelle : c’est une question de perception. Nous vous conseillons de mettre votre adoucisseur à l’arrêt quelques semaines, de manière à vous faire votre propre opinion de vos besoins. Peut-être jugerez-vous l’eau du robinet encore trop dure : dans ce cas, vous pouvez conserver votre équipement individuel en complément du traitement collectif, après réglage il vous coûtera moins cher en consommation et en entretien car une partie du calcaire aura été éliminée en amont.


    L’eau est-elle plus dure à l’arrivée dans nos robinets car elle circule dans les canalisations qui ont transporté de l’eau calcaire au fil des années : FAUX
    Comme le préconise l’Arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la consommation humaine : « les eaux doivent être à l’équilibre calco-carbonique ou légèrement incrustantes ». L’eau en sortie d’usine est équilibrée de manière à ne pas provoquer de corrosion des réseaux et équipements métalliques et de redissolution du film calcaire présent dans le réseau. Donc l’eau sera bien à 22°F aux robinets des abonnés.

     

Accueil | Plan du site | Archives | Contacts | Mentions Légales Maire de Berchères-sur-Vesgre - Tous droits réservés - v2.0 - Janvier 2010
141659 personnes ont cliqué sur cette page depuis le 1/02/2010