fleurissement en 2012 et prévisions 2013

    Vous l’avez sûrement remarqué depuis quelques années, 2009 exactement,  surgissent de terre ici un parterre de vivaces, là un arbre, ou encore tombée d’on ne sait où une plante buissonnante.
    Vous vous doutez bien que toutes ces manifestations de la nature ne sont pas le fruit de phénomènes paranormaux, voire les conséquences directes du réchauffement de la planète, ce dernier ne pouvant être tenu responsable de tout.
    En revanche, un petit groupe de passionnés d’horticulture s’est constitué au sein du conseil. Il débat et réfléchit pour embellir, voire « habiller » certains endroits de la commune.

     


    Qui dit passion pense emportement et fougue. Certes, les réunions sont parfois houleuses quant à l’emplacement de certaines essences ou le choix de végétaux, mais toujours la raison l’emporte ! 
    A ces discussions animées, ajoutons les conseils avisés de Philippe Dumas,  paysagiste installé à Marchefroy.

    Le choix des végétaux répond aux exigences suivantes :
    - Essences régionales pouvant résister au gel
    - Végétaux nécessitant peu d’apport en eau (arrosage maîtrisé)
    - Plantes et arbres ne réclamant pas ou peu de taille d’entretien
    Avec de tels critères, le choix des plantations peut s’avérer ardu, mais les membres de la commission ont relevé le défi et ils n’ont pas chômé en 2012.
    Deux nouveaux platanes sont sortis de terre place de l’Eglise et près du lavoir.
    Les parterres de rosiers autour de l’église ont été remplacés.
    Dans la cour des logements communaux, deux ormes ont vu le jour pour apporter de l’ombre au parking des locataires.
    Sur le tertre, un chêne est planté pour marquer l’emplacement de la pierre de la révolution ainsi qu’une haie pour couper le vent sur cet espace.
    Une autre haie a été créée en haut de la rue des Garennes.
    De nouveaux massifs de rosiers ornent désormais la route de Normandie.
    Pour 2013, sont prévues : l’amélioration esthétique des entrées de village route de Normandie et rue du Mesnil Simon, la plantation d’un bosquet d’arbustes au lotissement du haut Bois Rouland et la création d’une bordure fleurie le long de la salle polyvalente, afin de lui redonner « une seconde jeunesse ».
    Il reste à espérer des conditions météo favorables à la bonne croissance de ces plantations et qu’aucun pied mal intentionné n’ôte prématurément la vie de ces jeunes pousses.
    Enfin, le Conseil Général d’Eure-et-Loir a trouvé nos projets si harmonieux qu’il a décidé de nous subventionner à hauteur de 50 %. Qu’il en soit remercié.

Accueil | Plan du site | Archives | Contacts | Mentions Légales Maire de Berchères-sur-Vesgre - Tous droits réservés - v2.0 - Janvier 2010
10398 personnes ont cliqué sur cette page depuis le 1/02/2010